Bas Gros Poing - 8 Master's Revenge
On y a joué

8 Master's Revenge

Une fois nos consoles éteintes et nos sticks débranchés il nous reste des alternatives pour vivre les jeux de baston de manière différente. Cela mérite il le détour ?

Depuis maintenant plusieurs années je suis tombé dans le monde des jeux de combat. Revenu sur le devant de la scène avec Street Fighter IV, c’est par ce biais que j’ai découvert ce genre finalement pas si bourrin. Étant devenu accro, après avoir épuisé sites et autres podcasts du genre, il m’a fallu trouver de quoi m’occuper pendant les moments loin de mon stick. J’ai donc pioché dans la besace du cross plateforme et me suis tourné vers les jeux de société.

Après quelques recherches, j’ai trouvé un truc qui avait l’air de coller : « Ils ne sont qu’une poignée à vous avoir fait mordre la poussière. Celui qui se dresse devant vous, prêt à en découdre, est l’un d’entre eux. Vos mains s’élèvent pour former une garde impénétrable… l’heure de la revanche a sonné ! ».

Après avoir lu ça j’ai compris que j’avais trouvé ce que je cherchais. Force est de constater que le scenario est digne de tout bon distributeur de sel : sobre, efficace, dispensable ! Les ingrédients parfaits pour un bon jeu de combat. Ajoutons quelques liens de filiation dans tout ça et 8 Masters’ Revenge aurait eu le scénario parfait.

Il s’agit d’un jeu de combat en 2D dont les graphismes sont assez pauvres (le jeu date de 2013). Dans les modes de jeu vous ne trouverez pas de mode histoire, de survival ou encore de défi combo. Le roster ne comporte que 8 maîtres et point de DLC de personnages ou costumes nécessitant un passage à la caisse en mode season pass : quand on paye tout est dans la boite. Par contre dans les choses présentes, on trouve un mode entrainement, 1vs1, 2vs2, mêlée à 3 ou 4 joueurs et même un mode online qui comporte 0 frame de lag (seul le mode online 1 vs 1 est accessible pour le moment le jeu physique étant en réapprovisionnement)

Du jeu vidéo au jeu de société

Donc ce jeu de combat qui n’est pas sorti en arcade : comment ça marche et ça donne quoi ? Les japonais maîtres incontestés de la discipline seraient-ils en passe de se faire rattraper par des Français ? 8 Masters’ Revenge reste malgré tout un jeu de cartes alors comment peut-il nous intéresser du point de vue jeu de baston ? Tout simplement parce que son gameplay a été pensé pour recréer au mieux les situations des jeux de combat.

Toutes les parties commencent de la même façon, tout d’abord le character select screen : chacun des 8 personnages peut accéder sous certaines conditions à un état de furie – un peu leur Maxmode à eux  – cet état donne l’accès à deux coups spéciaux : le premier est commun à tous tandis que le second est propre à chacun. Certains personnages sont plus compliqués que d’autre à utiliser ou demandent un peu plus de chance mais dans l’ensemble les pouvoirs sont plutôt bien équilibrés et demandent d’aborder le jeu de façon différente : quand le maitre du corps à corps favorisera les pressings infinis, le Fang du jeu, lui, temporisera ses attaques pour que le poison agisse.

Les parties se déroulent dans un espace restreint où la situation de mise au coin est possible. Les placements sont donc très importants si vous ne voulez pas subir le combo de votre adversaire.

La version en ligne de 8 Master's Revenge

Les manipulations ne nécessitent pas de quarts de cercle mais plutôt un peu de préparation, d’anticipation et du calcul mental (ne sortez pas les calculatrices on parle d’additions de deux chiffres compris entre 1 et 5), la partie se déroule avec 2 cartes visibles sur une aire de combat et jusqu’à 4 cartes en main que seul vous pouvez voir.

Chaque carte posée sur le plateau fait disparaitre une déjà présente et crée ainsi un déplacement obligatoire à chaque coup. Les chiffres entre 1 et 5 déterminent votre attaque et votre défense ce qui oblige à prendre en compte vos chiffres mais également ceux de votre adversaire pour ne pas vous retrouver en position difficile une fois votre coup porté. Un overhead est bien vite arrivé sur une garde basse.

Des choix sont à faire constamment : pousser l’adversaire à utiliser ses ressources et gaspiller des cartes importantes est une stratégie à part entière. Une défense est possible sous forme de contre ou de garde. Quand le contre vous laisse dans un état de blockstun qui peut se révéler efficace mais dangereux, la garde, matérialisée par un dragon (car dans ce jeu La Garde C’est Dragon), nécessitera moyennant des ressources, d’abandonner l’une de vos cartes présente sur l’aire de combat. Cela aura pour conséquence de modifier votre construction de jeu ou même vous faire quitter votre état de furie.

D’autre similarités sont aussi présentes, on pourra citer quelques exemples : le déplacement des cartes sur l’aire de combat pour les choppes ou les sorties de coins. L’inversion d’une paire de carte pour faire un cross up ou un changement de stance. Le jet de « jetons de dégâts » pour piéger une zone à l’image d’un Faust ou d’une Ibuki pouvant lancer leurs bombes.

L’expérience est bonne

Cet article n’a pas pour but de vous expliquer les règles du jeu en détail mais plus de montrer les similitudes des mécaniques avec celles du jeu de combat ! Depuis que j’ai découvert ce jeu j’enchaine un maximum de parties car comme dans un bon jeu de combat, les rounds ne sont pas longs mais peuvent devenir rapidement irrespirables.

Le jeu de plateau 8 Master's challenge

Les feintes, bluff et prises de risque sont monnaie courante, et rendent les parties aussi variées que violentes. Une patate au pif est bien vite arrivée ! Le jeu peut paraître un peu soumis à la chance du fait de la pioche, mais malgré cela je n’ai jamais vu un joueur expérimenté perdre contre un débutant.

Ne passez pas votre chemin

Pour jouer c’est facile, vous pouvez trouver ce jeu sur le site Boardgamearena où l’inscription est nécessaire mais néanmoins gratuite, la version mobile du site marche parfaitement et c’est un réel plaisir de distribuer des mandales sous le parasol au lieu de patauger dans une mer trop froide avec du sable qui colle.

Quant au jeu physique il est pour le moment en rupture mais l’éditeur, à savoir SERIOUS POULP, l’annonce disponible dans le début de l’année 2019. Vous trouverez donc seulement le mode versus en ligne pour le moment, pas de mode histoire, galerie ou encore survie. Le jeu est dépourvu de tout ça il ne reste que la violence du combat !

PARTAGER L'ARTICLE SUR Partager sur twitter Partager sur facebook
Aidez Bas Gros Poing

INSERT COIN ?

Aidez BGP à se développer !